June 24, 20201

/
Reprendre la lecture
Témoignage de Sonia Mac-Veigh, responsable de la cellule animation au sein de la résidence Dantjou-Villaros, un EHPAD de la Croix-Rouge française situé à Perpignan, qui accueille 82 personnes âgées.

 

« Responsable de l’accueil de jour thérapeutique, fermé au début du confinement, j’ai été redéployée à l’EHPAD pour travailler avec l’équipe durant la crise. Habituée à recevoir les familles, à échanger avec elles, à remplir les formulaires de pré-admission, c’est tout naturellement que j’ai pris en charge la cellule animation.

 

Notre objectif ? Faire le maximum pour que nos 82 résidents puissent maintenir le lien avec leur famille durant la période où les visites étaient interdites. Appels téléphoniques, échanges Skype, création d’un Doodle, d’une adresse mail dédiée… Les personnes qui vivent ici sont âgées, souvent désorientées. Comment leur expliquer que, du jour au lendemain, leur famille ne peut plus leur rendre visite ? Il n’était pas question de rester sans rien faire : nous avons donc pris un certain nombre de mesures pour permettre aux résidents de garder le contact – virtuel bien sûr – avec leurs proches. Je travaille depuis 18 ans pour la Croix-Rouge française et, aujourd’hui encore plus qu’hier, les valeurs que nous portons sont au cœur de notre quotidien. »

3Sonia Mac-Veigh, salariée d'un établissement Croix-Rouge