June 24, 20201

/
Reprendre la lecture
Etudiante en 3e année à l'Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) Croix-Rouge de Mantes-la-Jolie, Mélinda témoigne de sa mobilisation à l'EHPAD Champsfleur au Mesnil-le-Roi, en pleine crise Covid-19.

 

 

« Quand on m’a demandé si j’étais disponible pour partir renforcer l’équipe d’un EHPAD de la Croix-Rouge dans les Yvelines, j’ai immédiatement dit oui, sans aucune hésitation. La direction de notre institut de formation m’a bien sûr demandé si j’étais en forme, si je n’avais pas de pathologie particulière et si mes proches étaient en bonne santé. Une fois que je leur ai confirmé que tout allait bien, c’était parti : ma mission a démarré dans la foulée, dès le 16 mars. Concrètement, j’effectue les toilettes, les changes, l’assistance pour la prise des repas en chambre… C’est davantage une mission d’aide-soignante que d’infirmière mais le plus important est de répondre aux besoins, qui sont immenses. De plus, j’aime parler avec les résidents, être présente à leurs côtés, alors je n’hésite pas à passer dans les chambres dès que j’ai le temps. Certains sont très conscients de la situation et c’est indispensable d’être là pour les écouter, les réconforter, prendre leur température… Même plusieurs fois par jour, si c’est ça qui les rassure !

 

Il n’était pas question pour moi de rester sans rien faire pendant cette période : j’ai choisi d’être infirmière pour être utile, aider les patients, soulager la peine… C’est ce que je fais au quotidien dans le cadre de mon travail à l’EHPAD, en essayant d’apporter un peu de joie aux résidents. Je suis d’un naturel plutôt timide à l’extérieur mais, quand je suis avec les patients, je parle avec eux, je fais des blagues… Le relationnel est fondamental. »

3Mélinda Evrat, étudiante infirmière